Inscrivez-vous à la newsletter

Tendance carrelage

Mercredi 11 décembre

Actualités et vidéos

L’Union européenne s’engage aux côtés du Département dans son ambition pour les collèges

Ce vendredi 22 novembre 2019, Bertrand Bellanger, Président du Département de la Seine-Maritime, a signé avec Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), un contrat de prêt de 80 millions d’euros pour la reconstruction, l’extension et la rénovation de 16 établissements.

Le Département de la Seine-Maritime, dans une démarche globale de stabilisation et de prudence dans ses investissements, a décidé de mettre en place ce contrat de financement pluriannuel avec la BEI, dans le cadre du « Plan Ambition Collèges 2017-2024 ». Ce Plan a été adopté par le Département le 10 octobre 2016 et il est mis à jour régulièrement afin de tenir compte de l’évolution des besoins. Cette démarche se décline en opérations de travaux, d’équipements et de services à l’égard des collèges publics du département, ce qui permet de maintenir un patrimoine bâti de qualité répondant aux besoins de scolarisation des élèves du territoire.

Parmi l’ensemble des projets figurant dans ce plan, la BEI en a retenu 20 dont le coût total éligible s’élève à 163 millions d’euros. Il s’agit d’opérations de constructions nouvelles ou de réhabilitations importantes, touchant aussi bien les bâtiments scolaires, que les équipements sportifs attenants ou les lieux de cuisine ou de restauration, ainsi que 2 opérations transversales en faveur des collèges publics sur la période 2020-2024.

Concrètement, le financement portera sur 18 opérations d’investissement dans 16 établissements ainsi que 2 opérations transversales en efficacité énergétique et en accessibilité.

Ces opérations visent notamment à :

  • Renforcer la qualité de l’environnement de l’enseignement et de l’apprentissage, tout en rationalisant l’offre de places en lien avec l’évolution de la demande ;
  • Moderniser des installations devenues obsolètes, y compris les installations sportives ;
  • Faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite ;
  • Adapter l’infrastructure du collège aux nouvelles méthodes d’enseignement en introduisant des zones pour les activités de groupe et des équipements numériques et scientifiques modernes ;
  • Améliorer les services auxiliaires, y compris la restauration ;
  • Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Parmi tous ces objectifs, la BEI attache une importance particulière aux projets visant à améliorer l’efficacité énergétique et la réduction de l’empreinte carbone moyenne du territoire.
Conformément à la Directive Européenne sur la Performance énergétique des bâtiments (EPBD), tous les nouveaux bâtiments publics doivent en effet présenter une énergie quasi nulle à partir de 2020. Ainsi, à terme, la baisse de la consommation d’énergie de ces établissements pourrait atteindre jusqu’à 53% chaque année, tandis que les émissions de CO2 seront réduites jusqu’à 62%.

Les opérations concernées ici

« Nous sommes très heureux, en tant que Banque européenne du climat, de pouvoir conjuguer en Seine-Maritime à la fois notre mission de renforcement de l’éducation et de la cohésion des territoires, avec celle de lutte contre le changement climatique, une priorité absolue de l’Europe », explique Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI

« Depuis 2016, le Département cherche à diversifier ses sources de financement. Bien que le Département ne rencontre actuellement pas de difficultés à financer ses investissements, il convient de rester prudent et d’entretenir de nouvelles relations avec d’autres prêteurs », indique Bertrand Bellanger, Président du Département de la Seine-Maritime.

À propos de la Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’Union européenne (UE). La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

En 2018, forte de son expertise et de son attractivité financière grâce à sa notation triple A, la BEI a consacré, en France, 7.2 milliards d’euros de nouveaux financements en soutien à des projets dans des secteurs clefs de l’économie tels que la transition énergétique, l’éducation et la formation des jeunes, le soutien aux entreprises et à l’innovation, la modernisation des infrastructures.

En bref :

  • La Banque européenne d’investissement accorde un prêt de 80 millions pour la rénovation de 16 établissements du département.
  • Une composante climatique importante, avec une baisse attendue de la consommation d’énergie jusqu’à 53% et des émissions de CO2 jusqu’à 62%.

Contacts Presse :
Département de la Seine-Maritime
Rebecca Gressier : 02 35 03 57 39 – rebecca.gressier@seinemaritime.fr
Banque européenne d’investissement
Cyrille Lachevre : 06 20 42 12 08 – c.lachevre@ext.eib.org

La vidéo du moment

Pour une école vraiment inclusive

Vidéo explicative sur la proposition de loi du député de la Seine-Maritime (76) Christophe Bouillon. Cette proposition de loi vise à améliorer les conditions des enfants en situation de handicap. Tour d'horizon des solutions proposées par le député de le Seine Maritime. #ecolevraimentinclusive