Inscrivez-vous à la newsletter

Tendance carrelage

Mercredi 11 décembre

Événements et sorties

Les chèvres et les moutons sont revenus à Grand Quevilly !

Cinq parcelles d’écopaturage à Grand Quevilly à voir durant tout l’été!

 

 

Écopaturage à Grand-Quevilly

Depuis trois ans, la Ville de Grand Quevilly accueille des chèvres et des moutons dans différents quartiers pour permettre aux curieux de venir les observer. L’occasion de voir de près ces animaux pour le plus grand plaisir des enfants (et des plus grands) ! En plus d’être une distraction nouvelle, ces animaux assurent l’entretien naturel de leur parcelle. Cette action s’inscrit dans la volonté de la municipalité de laisser une large place à la nature et au développement durable en ville, pour le bien-être de la planète, comme elle l’a déjà fait en créant un nouveau bois en ville en 2016 ou dans sa gestion raisonnée de ses espaces verts au quotidien.

Les animaux

Les bêtes choisies sont issues de races rustiques qui se plaisent sur tous les types de terrains herbeux et qui s’adaptent parfaitement au milieu urbain. Ce sont également des animaux de races aujourd’hui à faible effectif. L’écopaturage permet donc une préservation de ces races menacées.

Le mouton d’ouessant :

C’est le plus petit mouton du monde ! Très particulier avec sa toison souvent brune, il est originaire de l’île d’Ouessant en Bretagne. Sa petite taille rend son élevage peu rentable, ce qui a bien failli provoquer sa disparition. En revanche, il convient parfaitement à l’entretien des parcs et jardins.

La chèvre des fossés :

Comme le mouton d’Ouessant, elle a été menacée de disparition. Mais le lait de cette normando-bretonne commence à avoir un certain succès ! Avec sa robe de couleur variable, c’est une très bonne débroussailleuse !

La brebis solognote :

Race très ancienne adaptée aux sols pauvres et humides, la brebis solognote a une peau châtain bien particulière. Les béliers quant à eux sont dépourvus de cornes ! On ne compte plus aujourd’hui que 3 000 brebis solognotes en France.

 

Où les trouver ?

Un parc à moutons d’Ouessant se situe entre les rues Adolphe-Thiers et Pierre-Lefrançois, près de la Roseraie.
Un parc à chèvres des fossés se situe sur le boulevard Pierre-Brossolette (à la sortie de la rue Emile-Zola), à deux pas de l’école Louis-Pasteur.
Un parc à brebis Solognotes est dans le Bourg, rue de l’Industrie, à proximité du fret SNCF.
Un nouveau parc avec des chèvres se situe aux abords du bois Matisse, le long de la nouvelle route qui relie le quartier Matisse au rond-point près de l’Ehpad Les jardins de Matisse.
Un parc à moutons est installé à l’Etablissements pour Enfants et Adolescents Polyhandicapés Tony-Larue (EEAP), sur le chemin de la poudrière (ce parc n’est pas accessible au public mais uniquement aux enfants fréquentant l’établissement).

Tous les parcs sont visionnables sur la carte interactive de www.grandquevilly.fr.

 

Tendance carrelage

La vidéo du moment

Pour une école vraiment inclusive

Vidéo explicative sur la proposition de loi du député de la Seine-Maritime (76) Christophe Bouillon. Cette proposition de loi vise à améliorer les conditions des enfants en situation de handicap. Tour d'horizon des solutions proposées par le député de le Seine Maritime. #ecolevraimentinclusive