Inscrivez-vous à la newsletter

Vendredi 29 mai

Actualités et vidéos

Hervé Morin apporte son soutien aux pêcheurs normands

Victime comme d’autres secteurs de la crise due au coronavirus, la pêche normande a reçu le soutien de la Région Normandie avec la visite, jeudi 16 avril, d’Hervé Morin à l’entreprise de mareyage Salicoque Marée. Hervé Morin était accompagné de Clotilde Eudier, Vice-Présidente de la Région Normandie, chargée de l’agriculture et de la pêche, de Thierry Dulière et de Jean-François Bloc, Conseillers régionaux. Située à Dieppe (Seine Maritime) et dirigée par Eric Desbuis depuis 2000, Salicoque Marée emploie une douzaine de salariés.

La filière étant lourdement impactée du fait de la fermeture des restaurants et des marchés, la situation est difficile pour la pêche normande avec l’arrêt d’activité de la quasi-totalité des bateaux. Le constat est identique pour les secteurs ostréicoles et mytilicoles. La commercialisation y est quasiment au point mort, en vrac comme à l’expédition.

Face à cette situation, la Région Normandie a récemment réuni l’ensemble des acteurs – Comité régional des Pêches, Normandie Fraicheur Mer, Organisations des pêcheurs normands, criées, et mareyeurs – afin d’échanger sur les actions prioritaires à mettre en œuvre pour permettre une reprise rapide de l’activité de pêche en Normandie.

« Nous avons défini trois axes de travail, a déclaré Hervé Morin président de la Région Normandie, lors de visite dieppoise. Tout d’abord, nous voulons assurer la sécurité des marins-pêcheurs. En lien avec le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Normandie, vingt mille masques et six tonnes de solutions hydro-alcooliques, seront mis à disposition des 1600 marins-pêcheurs normands. Deuxièmement, nous lançons un appel aux Normands afin qu’ils consomment de plus en plus des produits frais et locaux. Enfin, nous voulons faciliter les circuits courts en mettant en relation producteurs, distributeurs et consommateurs locaux grâce à la carte « Au rendez-vous des Normands ». Les producteurs normands sont invités à s’y inscrire, dès à présent, à l’adresse suivante : normandie-rollon.fr.

En outre, Hervé Morin a rappelé que ces mesures régionales s’ajoutaient à des mesures de soutien décidées tant au niveau national qu’au niveau européen (Mesure Arrêt temporaire de pêche, Mesure de soutien au stockage et Mesure d’indemnisations des pertes aquacoles) qu’au niveau européen. La Commission européenne vient, en effet, d’adopter une deuxième série de propositions pour atténuer l’impact socio-économique du coronavirus dans les secteurs de la pêche et de l’aquaculture. Parmi ces mesures prise dans le cadre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche, se trouve un soutien aux pêcheurs pour l’arrêt temporaire des activités de pêche en raison du coronavirus, un soutien aux aquaculteurs pour les pertes subies, un soutien aux organisations de producteurs pour le stockage temporaire des produits de la pêche et de l’aquaculture.

La vidéo du moment

Le CHU de Rouen prêt face au Coronavirus

Une équipes de France 3 s'est rendue au CHU de Rouen, mardi 25 février 2020, pour découvrir le dispositif d'accueil d'éventuels patients atteints du virus. Comment les cas suspects sont-ils pris en charge ?
Site réalisé par le département Crossemedia du groupe Morault.