Inscrivez-vous à la newsletter

Tendance carrelage

Jeudi 11 juillet

Actualités et vidéos

Assemblée plénière de la Région Normandie

Logo région normandie

 

Une assemblée plénière de la Région Normandie s’est tenue lundi 24 juin, au Carré des Docks, Centre de Congrès et d’Exposition du Havre, sous la présidence d’Hervé Morin. Parmi les sujets à l’ordre du jour, on peut retenir :

 

La stratégie régionale de l’orientation

Les compétences de la Région Normandie ont été élargies suite à la promulgation de la loi du 5 septembre 2018 pour “la liberté de choisir son avenir professionnel”.

La nouvelle compétence sur l’information et la découverte  métiers est une véritable opportunité pour la Région de s’adresser aux jeunes (collégiens, lycéens, apprentis et étudiants), aux familles et aux demandeurs d’emploi sur les opportunités d’emploi en Normandie. La Région investira plus de 4 millions d’euros dans la nouvelle agence régionale de l’orientation et des métiers et pour la mise en œuvre de son plan d’actions.

La Région a lancé en février dernier une consultation auprès du public et des acteurs concernés.

Les assises de l’orientation du 28 février au 20 juin ont rassemblé 1 100 personnes. L’enquête, menée en parallèle de ces assises, via un questionnaire élaboré par la Région et la Cité des Métiers, a recueilli 5 500 contributions.

Cette stratégie de l’orientation, présentée aujourd’hui, a été bâtie par la Région en coopération avec le Rectorat, la Cité des Métiers, Carif-Oref …

Les points clés de cette nouvelle stratégie :

Une offre de service enrichie à destination des jeunes et des familles qui passe par une représentation des métiers simple et efficace, accessible au grand public

– L’expérience au cœur de la future stratégie (être au plus près des professionnels)

– Un travail au plus près des territoires, avec les EPCI et le monde économique

– Une stratégie qui s’adresse à tous les publics concernés par l’orientation (les collégiens, les demandeurs d’emploi en reconversion, les jeunes en décrochage)

– La Région investira avec les professionnels sur de nouveaux outils de promotion et de présentation des métiers au travers du digital et de la numérisation. L‘agence proposera de nouveaux services : bourse de stages régionale, valorisation de plateaux techniques de découvertes métiers en CFA et centres de formation et les lycées

– Un axe évènementiel pour créer des « marqueurs réguliers »  de la valorisation des métiers et des formations porteuses d’emploi comme le forum régional des métiers, premier semestre 2020 à Rouen, avec les finales régionales des olympiades.

Création de l’Agence Régionale de l’Orientation

L’Agence ouvrira ses portes au 1er janvier 2020 sous la forme d’un Etablissement Public Local.

Facteur clé de la réussite de la stratégie régionale, elle mettra en œuvre dans une structure unique les compétences aujourd’hui assurées par différentes structures du territoire.

Le schéma de gouvernance retenu associe l’ensemble de ces structures :

– Un Conseil d’Administration associant : Région, Départements, Etat (rectorat, DRAAF, DIRECCTE), représentants patronat, universités, personnes qualifiées.

– Un conseil consultatif rassemblant : EPCI, branches professionnelles, acteurs SPRO, associations (AFEV, parents d’élèves, apprentis, fondations…)

– Conçue comme un instrument facilitateur, elle agira au plus près des territoires.

Son rôle sera de fédérer les acteurs, de coordonner leurs actions, et d’être force de proposition, d’initier de nouvelles expérimentations et de s’adapter rapidement aux besoins des acteurs et des publics.

 

Plan régional pour le développement des protéines végétales pour l’alimentation humaine

Dans un contexte d’accroissement démographique mondial et d’attentes environnementales des consommateurs, le développement des protéines végétales  constitue en effet un enjeu majeur. Le marché des matières protéiques végétales représente 9,8 milliards € et devrait progresser de 5,5 % par an. La Normandie présente un certain nombre d’atouts pour la production de protéines végétales, céréales, oléagineux, protéagineux et algues : sa situation géographique (proximité des ports, des grands bassins de consommation) son climat, ses potentialités agronomiques, une densité d’acteurs économiques agroalimentaires en lien avec un pôle de compétitivité…

« Fort de notre excellence en matière de protéines animales, notre ambition est de faire de la Normandie un territoire de référence aussi dans la production et la valorisation des protéines végétales. Nous allons soutenir la coopération, l’innovation, l’expérimentation dans ce secteur pour faire émerger des projets novateurs à fort potentiel pour le territoire » déclare Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Ce plan régional de soutien au développement des protéines végétales a pour but :

– d’encourager l’expérimentation et la recherche sur les cultures protéiques végétales adaptées en Normandie et pour amplifier leur production

– d’accueillir des projets industriels dans le domaine de la protéine végétale en Normandie, en lien avec les atouts du territoire

– de valoriser les protéines végétales normandes.

En outre, la Région va lancer un appel à manifestation d’intérêt sur les protéines végétales. Cet appel à manifestation d’intérêt aura pour rôle de repérer en amont les projets, et de mettre en relation les acteurs travaillant à des objectifs communs avant d’être orienté vers un dispositif financier adapté.

Chiffres clés concernant les sources protéiques végétales en Normandie :

1ère région française pour la féverole

2ème région française pour l’avoine

5ème région française pour les pois, le colza, le blé

ARCHADE (Advance Ressources Center for HADrontherapy in Europe)

Un nouveau jalon sera très prochainement franchi dans le programme Archade avec la mise en œuvre de la société Normandie Hadronthérapie et le bouclage de l’accord entre créanciers.

L’hadronthérapie est une nouvelle forme de radiothérapie particulièrement prometteuse pour le traitement de cancers actuellement inopérables, chimio et/ou radio-résistants. Elle permet de délivrer une dose d’irradiation maximale à la tumeur, tout en épargnant au mieux les tissus sains du patient.

Opérationnel depuis juillet 2018, le Centre européen de recherche et de traitement en hadronthérapie de Caen-Normandie accueille une dizaine de patients par semaine.

D’ici 2023, le centre européen de recherche et de traitement en hadronthérapie CYCLHAD de Caen Normandie se dotera d’un second accélérateur de particules, unique au monde, le « Cyclone 400 ». Celui-ci proposera en plus des traitements par faisceau de protons, des traitements par faisceaux d’ions d’hélium et de carbone.

Dès lors, la Normandie disposera d’un cyclotron de nouvelle génération plus compact et moins coûteux que les premiers accélérateurs d’ions carbones utilisés au Japon, en Chine et dans trois pays en Europe, Allemagne, Autriche, Italie, à l’heure actuelle.

Ces équipements, « Proteus One » (équipement de traitement des tumeurs par protonthérapie opérationnel depuis juillet 2018) et « Cyclone 400 » du Centre CYCLHAD font partie du programme ARCHADE, programme de grande envergure axé sur la recherche et le traitement du cancer en hadronthérapie à Caen.

Programme pluriannuel d’investissement sur le renouvellement et la rénovation des matériels roulants ferroviaires et des ateliers concernés

La Région prévoit d’investir 678 millions d’euros pour son matériel roulant ferroviaire et ses ateliers de maintenance d’ici 2029. Le Programme pluriannuel d’investissement permettra notamment :

 

  • l’acquisition de 11 rames REGIO 2N pour la branche Paris-Evreux et de 16 REGIO 2N, compte tenu de la cession de 16 TER 2N NG à la Région Grand Est. (dépenses totales de 480 millions €, compensée par une subvention exceptionnelle de Grand Est de 100 millions € et par l’économie réalisée en évitant de réaliser la rénovation des TER 2 N NG)
  • le maintien en condition opérationnelle des trains actuels (V2N, VO2N, Corail) pour assurer la transition jusqu’à l’arrivée de tous les nouveaux matériels et, dont le coût est estimé à 18,8 millions d’euros HT, à réaliser entre 2019 et 2022
  • la modernisation des REGIOLIS Paris-Granville selon un programme évalué à 15 millions d’euros HT, dont la réalisation serait envisagée après de 2022
  • construction du nouvel atelier de maintenance à Sotteville, d’un coût évalué à 12 millions d’euros.
  • l’adaptation des installations de maintenance de Rouen et du Havre.

 

Datalab Normandie

La donnée numérique (Data) est partout, elle est productrice de nouveaux services. Sous sa forme massive, on parle de Big Data. Sous sa forme ouverte, on parle d’Open data.

Chaque jour, environ 2,5 trillions d’octets de données numériques sont produits (source IBM 2016). Selon le « HUB Institute » : 7 entreprises sur 10 pensent que la plupart des décisions prises d’ici 2020 seront pilotées par la donnée.

L’ambition du Datalab Normandie est de constituer un écosystème de la donnée en Normandie.

 

DataLab Normandie est un laboratoire de données qui rassemble des partenaires privés et publics, des entreprises innovantes, des laboratoires de recherche, des collectivités, dans un cadre sécurisé, éthique et confidentiel.

 

Les partenaires, publics et privés, expérimenteront, innoveront à partir des données numériques que chacun produit pour les exploiter à des fins d’analyse, d’amélioration de processus de production, de la relation avec des clients, d’évaluation ou de prospective.

Le consortium organisé dans ce but mettra en œuvre une plateforme accessible par le web.

Cette plateforme donnera accès à des services gratuits, d’autres feront l’objet de contrats avec des entreprises expertes du domaine de la donnée et de l’intelligence artificielle ou de contrats avec des laboratoires de recherche experts en calcul et en intelligence artificielle.

Tous les domaines sont potentiellement concernés : santé, transport, environnement, agriculture, emploi, banque, assurance, immobilier …

Des entreprises expertes en intelligence artificielle et en données sont présentes en Normandie ainsi que des laboratoires d’excellence (LITIS, GREYC …). Les entreprises qui sont avec la Région Normandie à l’initiative du Datalab Normandie (SOYHUCE, MOMENT-TECH, SAAGIE, toutes les trois très actives dans la French Tech) ont déclaré avoir besoin d’une telle plateforme pour construire ce nouveau marché pour atteindre une taille critique.

La plateforme Datalab Normandie repose sur :

  • un accès simplifié aux données hébergées dans de nombreux endroits différents et souvent peu exploitables directement,
  • la possibilité d’expérimenter en confiance dans un environnement sécurisé,
  • la facilité et la rapidité de nouer des relations avec des experts et de conclure des contrats avec des entreprises innovantes et des laboratoires de pointe,
  • la constitution d’un actif régional, un patrimoine régional de données d’intérêt général
  • une démarche innovante d’un partenariat public – privé entre entreprises, laboratoires et collectivités.

Calendrier :

Juin 2019                    Communication sur la démarche et élargissement des partenariats

Octobre 2019              Finalisation accord consortium et mise en place des premières briques de la plateforme technique

Décembre 2019          Lancement d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour démarrer les premiers projets

Tendance carrelage

Rapport 2018 sur la situation de la Région en matière de développement durable

La Région élabore chaque année un rapport sur les actions qu’elle mène et qui contribuent aux 17 objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU dans l’agenda 2030. Parmi les actions déployées par la Région en 2018, on peut notamment retenir :

  • Le plan lycée durable : 41 lycées ont bénéficié de près de 300 000 euros d’aides pour mener à bien des projets (installation de ruches, de potagers, d’arceaux à vélo, de composteurs, programme de sensibilisation au DD…)
  • L’expérimentation d’un car électrique du 6 au 17 juin 2018 sur la ligne express Rouen-Evreux et du 12 novembre 2018 au 4 mars 2019 dans le Calvados sur 5 lignes. Résultat : 40 % de consommation en moins par rapport à un véhicule thermique.
  • Le Plan Normandie Bâtiments Durable : 9 251 logements ont été construits ou rénovés grâce aux aides régionales
  • Le Plan Normandie Hydrogène: La Région consacre une enveloppe de 15 millions d’euros pour la mise en œuvre d’un plan de 46 actions à engager sous 2 à 5 ans.
  • Le Plan méthanisation Normandie : 78 méthaniseurs en fonctionnement au 31 décembre 2018, plus de 100 unités en projet dont 10 en construction. Puissance totale installée en Normandie = +/-20 MWe.
  • La création de la réserve naturelle des pierriers de Normandie qui a vocation à intégrer plusieurs pierriers localisés dans le Parc naturel régional Normandie-Maine.
  • Le Plan Régional de Prévention et Gestion des Déchets : la Région a adopté en octobre 2018 son PRPGD, faisant de la Normandie la 1ère région française dotée d’un tel document d’orientations et d’objectifs pour le territoire. Il se substitue à 12 plans départementaux et régionaux, datant de 1995 à 2010.
  • Le développement d’outils de gestion durable des prairies dunaires de Normandie portés par le Conservatoire du Littoral et financés par la Région.
  • L’élaboration de la trame verte et bleue de 6 territoires : CA Seine Eure, CA Seine Normandie, CA Lisieux Normandie, CC Lieuvin Pays d’Auge, CCIntercom de la Vire au Noireau, PETR du Pays de Bray.
  • La reconversion des friches industrielles :

La Région a d’ores et déjà mobilisé près de 10,5  millions d’euros dans le cadre de son partenariat avec l’EPF Normandie. Quelques exemples de traitement et reconversion de friches financées par la Région :

  • La démolition et le désamiantage du site de SAMETO de Carpiquet (14) à hauteur de 120 000 euros
  • L’ancienne décharge sauvage “la Samaritaine” de Lingreville (50) à hauteur de 300 000 euros
  • Le site de l’Ecole Nationale de la Marine Marchande de Sainte-Adresse (76) à hauteur de 1,325 million d’euros
  • L’ancien cinéma d’Alençon (61) à hauteur de 200 000 euros
  • L’ancien collège Croix Maitre Renault de Beaumont-le-Roger (27) à hauteur de 200 000 euros
  • L’adoption de la stratégie régionale Economie Circulaire : Dans ce cadre, une palette de solutions est mise à disposition des acteurs normands. En 2018, 17 projets ont été notamment été soutenus par la Région dans le cadre d’appel à manifestation d’intérêt (AMI) dédié à hauteur de 710 000 euros.
  • Le Rollon, une monnaie normande pour favoriser le développement d’une économie locale, responsable et solidaire : Au 31 décembre 2018, le réseau comptait 236 professionnels et plus de de 2 258 particuliers adhérents hissant le RolloN au 2ème rang des monnaies numériques françaises.
  • La sensibilisation des agents de la Région au développement durable dans le cadre du plan de formation de la collectivité : En 2018, les actions de formations ont permis de former 70 agents (commande publique durable, lutte contre le gaspillage alimentaire, vermicompostage…). Dans le cadre du plan « Je mange Normand dans mon lycée », des actions sur la lutte contre le gaspillage alimentaire ou la construction de marchés adaptés à l’offre locale ont aussi été dispensées pour le personnel de restauration collective des lycées.

Compte Administratif 2018

En 2018, la Région Normandie a augmenté significativement ses dépenses d’investissement (505 millions en 2018). A titre de comparaison, la part consacrée à l’investissement par les deux Régions bas et haute normandes en 2015 était au total de 376 millions d’euros. La Région améliore aussi sa capacité de désendettement. Elle demeure la Région la moins endettée de France. La capacité de désendettement est désormais de 1,55 année (contre 4,7 pour l’ensemble des Régions). Il s’élevait à 1,69 année en 2017. L’épargne brute de 296 millions € augmente de 11 %

La vidéo du moment

Pour une école vraiment inclusive

Vidéo explicative sur la proposition de loi du député de la Seine-Maritime (76) Christophe Bouillon. Cette proposition de loi vise à améliorer les conditions des enfants en situation de handicap. Tour d'horizon des solutions proposées par le député de le Seine Maritime. #ecolevraimentinclusive