Inscrivez-vous à la newsletter

Mercredi 23 mai

Reportage

La Région soutient le projet de redynamisation du centre-ville d’Avranches

Hervé Morin, Président de la Région Normandie et David Nicolas, Maire d’Avranches, Président de la Communauté d’Agglomération Mont Saint-Michel – Normandie, ont signé, lundi 4 décembre, la convention de soutien au projet de redynamisation du centre-ville reconstruit d’Avranches. La Région devrait accompagner les projets avranchins pour un montant maximal de 1,5 million d’euros. Le montant du soutien régional sera soumis au vote de l’assemblée plénière du 18 décembre.

 

Avranches fait partie des sept villes sélectionnées (*) par la Région Normandie dans le cadre de l’appel à projets lancé au printemps 2017, en direction des 19 villes normandes reconstruites, dont 16 villes moyennes.

 

D’un montant de près de 5 millions d’euros, le projet porté par la ville d’Avranches prévoit :

·        La rénovation de l’îlot n°1, hautement symbolique car c’est le premier îlot reconstruit. Il est situé en cœur de ville au carrefour de la place Littré, de la rue de la Constitution et de la rue du Dr Gilbert, en coopération avec les propriétaires privés (requalification des parties communes et cœurs d’îlots des immeubles en copropriété privée),

·        La réhabilitation du centre Jacques Simon, patrimoine remarquable de la reconstruction ; s’y ajoutent un axe médico-social fort et une finalité d’inclusion des personnes handicapées, en lien avec les acteurs du territoire : institut médico-éducatif, centre médico-psycho-pédagogique (réhabilitation d’équipements publics emblématiques de l’architecture de la reconstruction),

·        Le réaménagement de la place Carnot, lieu qui conserve la mémoire des bombardements et qui mérite, de par son caractère central à proximité du Jardin des plantes, un aménagement digne de ce début de siècle (aménagement public).

 

« Ville-siège de la Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel – Normandie, Avranches joue pleinement son rôle de ville moyenne normande. Elle propose de nouvelles politiques d’attractivité au service de la population de son bassin de vie et du tissu entrepreneurial. Grâce au soutien de la Région Normandie, nous allons pouvoir revitaliser le patrimoine de la reconstruction et l’adapter aux enjeux du XXIe siècle » déclare David Nicolas, Maire d’Avranches, Président de la Communauté d’Agglomération Mont Saint-Michel – Normandie.

 

« La redynamisation des centres-villes reconstruits constitue un facteur important pour le développement et l’attractivité du territoire. C’est pourquoi, devant la qualité et l’ambition des dossiers déposés, la Région a décidé de retenir sept villes, au lieu des cinq prévues, et d’augmenter l’enveloppe prévue à cet effet.  Au total, la Région mobilisera plus de 11,3 millions d’euros, au lieu des 10 millions d’euros initialement prévus, pour accompagner les projets des villes lauréates » déclare Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

 

Cet appel à projets à destination des villes reconstruites s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme d’accompagnement à la dynamisation des centres-villes et centres-bourgs normands lancé par la Région Normandie en mars dernier. Elle mobilisera ainsi au total plus de 60 millions d’euros au cours des 5 ans à venir pour redonner aux Normands l’envie d’habiter et de fréquenter leurs centres-villes. 6 autres dispositifs sont proposés aux collectivités dans ce cadre :

1-     Reconquête des îlots dégradés : pour la période 2017-2021, une convention entre la Région et l’EPFN (Etablissement public foncier de Normandie) est financée principalement à hauteur de 31,17 millions d’euros par la Région, 35,87 millions d’euros par l’EPF Normandie, 30,96 millions d’euros par les collectivités, et 2 millions d’euros par d’autres financements (dont le FEDER).

Le traitement des îlots dégradés, la démolition des parcs de logements sociaux vacants et amiantés, et 80 % des coûts de démolition, de dépollution des friches d’activité et des équipements publics amiantés pour les centres bourgs et 75% pour les villes moyennes sont pris en charge par la Région et l’EPFN.

2-     Soutien à la réhabilitation et à la création de logements locatifs : dans les bourgs de plus de 1500 habitants ou disposant d’un collège, la Région finance 150 euros par m² sous condition pour la rénovation des logements locatifs.

3-     Aides à la rénovation thermique des logements : le FORES (Fonds Régional pour l’Eco-Habitat Social) à destination des bailleurs sociaux permet de financer la rénovation en BBC et la construction de bâtiment à énergie positive. Le chèque éco-énergie aide les particuliers pour la rénovation thermique de leurs logements.

4-     Lutte contre la désertification médicale pour redynamiser les centres-villes : pour générer de l’activité dans les centres, la Région finance l’implantation de Pôles de Santé Libéraux Ambulatoires (PSLA) dans les centres-villes et centres-bourgs.

5-      La Région soutient les entreprises du tourisme : la politique régionale a pour objectif de doter les territoires de pépinières et d’hôtels. Via des dispositifs portés par l’Agence de développement de la Normandie, la Région va proposer des aides directes aux entreprises touristiques, aux commerces et à l’artisanat sous forme de prêts et de fonds de garantie.

6-     Aide aux projets d’investissement : la région finance des équipements structurants à l’échelle intercommunale, grâce au Fonds Régional d’Aménagement et de Développement du Territoire (FRADT). 

 

(*) Les sept villes sélectionnées dans le cadre de l’appel à projets régional : Avranches, Le Havre, Caen, Lisieux, Louviers, Saint-Lô et Vire Normandie.

La vidéo du moment

Rotary Rouen Forêt Verte : Vente aux enchères caritative annuelle

Comme chaque année le club Rotary Rouen Forêt Verte a organisé une vente aux enchères caritative au profit des associations Handi'chiens et Charline. Découvrez ce zoom en présence de l'artiste ECLOZ

site web réalisé par LCOMLOCAL